Logo

See Your Message Here

If you are interested in seeing your organization's message on Water Wire, please contact us at:

1.416.972.7401
mleung@ecostrategy.ca
Ontario, Canada

Want More Depth?

If you're looking for more info on this story, we'd be happy to set you up with someone to speak to about why this story is relevant to your audience.

Interview Opportunity

Looking to add more depth? We can schedule an interview for you with the people mentioned here. Call:
416.972.7404
Or email: mleung@ecostrategy.ca

For More Information

If you'd like any more details about this news, or would like to get the inside scoop on upcoming, similar news, send us an email: distribution@waterwire.ca

Advertisements

La Commission aux débats des chefs compromet la réalisation de plus de 100 débats sur l'environnement déjà confirmés à pareille date 100debates.ca

Thursday, August 1st 2019 5:09:36pm

Toronto, le 1er août 2019 - Aujourd’hui, le CPPEnvironnement et Équiterre expriment leur profonde déception à la suite de l’annonce de la Commission aux débats des chefs. Cette dernière a fait savoir que le débat national en anglais aura lieu le lundi 7 octobre 2019, soit le même jour où plus de 100 débats sur l'environnement sont déjà prévus à travers le Canada (consultez la liste complète des débats ici www.100debates.ca/debats).

« Nous connaîtrons l’élection la plus importante sur les questions environnementales jusqu’à maintenant. Des citoyen.nes préoccupé.es par l’environnement ont répondu à l’appel et ont organisé la plus grande initiative de débats électoraux simultanés sur une même thématique dans l’histoire du Canada », a déclaré Sabrina Bowman, directrice générale de CPPEnvironnement. « La date proposée par la Commission compromettrait gravement le travail ardu accompli par des bénévoles dans toutes ces communautés. » poursuit-elle.

« Pendant que des communautés entières sont inondées et que des feux de forêt font des ravages, que les jeunes marchent dans les rues pour exhorter les gouvernements à agir pour faire face à la crise climatique, il est essentiel que les électeurs découvrent ce que les dirigeant.es ainsi que leurs candidat.es locaux proposent comme solutions. » a déclaré Ryan Worms, directeur des communications chez Équiterre.

Plus de 40 organisateurs.trices inquiets.es ont signé hier une lettre commune adressée au commissaire invitant la Commission à choisir une autre date que le 7 octobre pour tenir le débat des chefs. La lettre attirait l’attention sur le décret de création de la Commission aux débats qui stipule clairement que « la Commission exerce ses activités de manière à ne pas empêcher d’autres organismes de produire ou d’organiser des débats des chefs ou d’autres débats politiques ».

Des sondages démontrent que l’environnement risque d’être la priorité lors des prochaines élections. Le projet L’environnement, parlons-en, soit 100 débats sur l'environnement à travers le Canada, a été annoncé publiquement le 5 juin dernier et a été transmis aux médias en soulignant la date du 7 octobre. La Commission a ensuite été informée de l’initiative par courrier, demandant une réunion et l'exhortant à s'abstenir d'organiser les débats nationaux le même jour. Une rencontre avec le bureau du Commissaire le 23 juillet dernier n'a pas permis de trouver une solution viable.

Avec l’annonce de la Commission, les organisateurs.trices de débats doivent déterminer s’ils veulent poursuivre avec la date initiale ou essayer de trouver une autre date qui leur convient ainsi qu’à leur communauté. Il s'agit d'un travail considérable pour les bénévoles qui ont déjà pris un engagement sérieux dans cette initiative démocratique. Dans certains cas, les organisateurs.trices bénévoles ne pourront tout simplement pas trouver d’alternative et le débat n'aura tout simplement pas lieu. Le fait de continuer à la date prévue forcerait les Canadien.nes  à faire un choix entre entendre leurs candidats locaux ou les chefs de parti nationaux. À ce titre, le projet L’environnement, parlons-en envisage maintenant des dates alternatives pour ses débats.

« Nous avons planifié des débats dans cinq circonscriptions de notre région et y avons investi au moins 30 heures par semaine au cours des deux derniers mois. En collaboration avec les chambres de commerce locales et d’autres organisations communautaires, nous avons négocié des espaces gratuits, sécurisé des salles, des partenaires et confirmé la participation de presque tous les candidats », a déclaré Cindy Toth, vice-présidente du conseil d’administration du Halton Environmental Network.

« La Commission crée un véritable défi logistique pour les organisateurs communautaires de chaque province et territoire qui, comme moi, avaient commencé à réserver des salles, à inviter des candidats.tes et à faire connaître leur événement ", a déclaré Kirk Grayson de la Colombie-Britannique, une organisatrice locale.

- 30 -


À propos de CPPEnvironnement :

Créé en 2015, le CPPEnvironnement est un organisme sans but lucratif non partisan du Canada qui s’est donné pour mission de renforcer le leadership environnemental dans la sphère politique. Les autres initiatives du CPPEnvironnement comprennent un programme de stages parlementaires à Ottawa, de même qu’un programme d’agrément non partisan à l’intention des candidats en politique ayant un bilan démontré en leadership environnemental.



L’environnement, parlons-en est un projet coordonné par le CPPEnvironnement. Visitez www.100debates.ca pour plus d’informations sur le projet et pour consulter la liste des débats locaux.


Pour suivre sur Facebook tous les débats par circonscription au Québec : www.facebook.com/debatsenviro
Twitter: @debatsenviro #DebatsEnvironnement

Pour des renseignements ou une demande d’entrevue, veuillez communiquer avec :
Kate Belmore, CPPEnvironnement
647 457-3075, k.belmore@greenpac.ca